Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du syndicat CGT de la MEL
  • : L'actualité du syndicat CGT de la MEL
  • Contact

Nos Journaux

    à voir ici !

 

Recherche

Vos élus en CAP & CTP

        elus ctp capv2

Archives

Votre carrière

votrecarriere

Merci à la CGT

Conseil General du Puy de Dome

Le coin des cadres

Catégories

Le FN, le pire ennemi des salariés

fn pire ennemi

Nous contacter :

Syndicat CGT-LMCU
Hotel de Communauté
59034 LILLE cedex

Tel: 0320212346

e-mail :
syndicat_cgt@lillemetropole.fr

Contacter l'administrateur

     mailcgt

30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 08:43

 

amard.jpg

 

Maire honoraire de Viry-Chatillon,  il se consacre désormais à la présidence de la communauté d’agglomération Les lacs de L’Essonne.



Cette dernière est la première depuis 1923 à quitter le syndicat des eaux Ile-de-France pour la gestion de l’eau potable. Ainsi Gabriel Amard ne se résigne pas  à l’idée de voir l’eau gérée par des multinationales. Il préside le conseil d’exploitation de la régie publique Eau des lacs de l’Essonne.

 

Fort de cette expérience Gabriel Amard  participe aux côtés de la fondation Danielle-Mitterrand France-Libertés à différents colloques, conférences et actions en faveur de la gestion publique de l’eau. Il est aussi  co-fondateur de France Eau Publique, le réseau des gestionnaires publics de l’eau dans le cadre de la FNCCR (Fédération nationale des collectivités concédantes et régies) et administrateur de E.A.U. (Élus Associations Usagers) présidé par Michel Partage. Il milite aussi aux côtés de Anne le Strat, présidente de Eau de Paris et de Aqua publica europea.

 

 L'intervention de Gabriel Amard aura fortement marqué ce troisieme debat.

dedicaceamard.jpg

 

Fort de son soutien, Le collectif eau est desormais un acteur incontournable du debat. Alors que nous nous dirigions tout droit vers un renouvellement en catimini de la Delegation de Services Publiques aux multinationales, nos arguments pour un retour en Regie Publique vont desormais fortement peser.



Renouveler la DSP reviendrait à reconduire une équipe qui perd ! Il serait dommage que Lille Métropole se tienne à l’écart du vaste mouvement de retour en régie que connaît le France depuis plusieurs années : Ville de Paris (Bertrand DELANOE), Montbéliard (Pierre MOSCOVICI), Evry (Manuel VALLS), Lacs de l’Essonne (Gabriel AMARD), …



Certains élus prétendent, contre toute évidence, que Lille Métropole « n’a pas les moyens » de gérer l’eau en régie. C’est oublier qu’en régie comme en DSP, le service public de l’eau doit être financé par le tarif de l’eau et ne peut en aucun cas être financé par l’impôt. C’est oublier également la manne représentée par les provisions inemployées (115M€).

 
Lille Métropole n’a-t-elle vraiment plus les « moyens » ou capitulera-t-elle face aux intérêts des multinationales de l’eau ?

 

livreamard.jpg

  



Prochain rendez vous :



Vendredi 14 decembre :

 Rassemblement pour une régie publique de l'eau à Lille en 2015 devant les locaux de Lille Métropole Communauté Urbaine à 13h00.  

 

Mardi 18 decembre : 

Réunion publique pour une régie publique de l'eau à Lille Métropole

avec Gabriel Amard, Jean-Luc Touly, Alain Cacheux (sous reserve)

 à la Maison de l'éducation permanente de Lille - 18h30.

 

 

 

Partager cet article

Published by syndicat cgt Lmcu - dans vie LMCU
commenter cet article

commentaires